• Bonne année bien sûr !

    Bon, avant tout, je vous souhaite une bonne année à tous, j'espère que 2008 va tout dépoter. Bon, pour ma part, 2007 m'a bien gâtée mais j'espère encore mieux de 2008. Peut-être que je suis un peu trop gourmande mais si je commence l'année en me disant que ce sera forcément moins bien, c'est déprimant et le début de l'année doit être une période optimiste. C'est un peu le phare dans un long hiver. Parce que je sais pas vous mais moi, l'hiver, je commence un peu à en avoir marre, quand même.

     Bon, j'ai plein de choses à vous raconter, on va faire dans l'ordre, on va pas s'en sortir sinon. Bon, j'avais un rêve à vous raconter depuis un mois et demi mais maintenant, je trouve qu'il n'a plus aucun intérêt et j'ai plus envie de le raconter donc on arrive directement à mes vacances familiales. 5 petits jours dans mon sud chéri. Au menu : emballer mes cadeaux de Noël (je les avais tous achetés), voir la Guadeloupéenne (qui ne retournera jamais là-bas), ma meilleure amie et son chéri et le chevalier. Et puis repos. Sans compter bien sûr les festivités de Noël, à savoir le réveillon du 24 et le repas du 25. 5 jours, c'est court.

    Premier jour, après un trajet en train que je n'ai pas vu car je dormais (j'avais réussi à calmer Peluche qui pleurait), me voici à la maison. J'ai pris le même train que ma soeur donc c'est pratique, tout le monde arrive en même temps. Samedi fut assez calme : après une rapide course avec Soeurette, je me suis lamentablement endormie sur le canapé. Dimanche, par contre, l'après-midi fut consacrée à mes amis. J'avais rendez-vous à 15h30 avec la Guadeloupéenne et le chevalier qui, comme à son habitude, arriva avec une heure de retard. Hum. Puis vint Meilleure amie et son mec. On a pas mal papoté, tous, comme au bon vieux temps où nous étions étudiants, sauf que les conversations ne sont plus les mêmes, on parle salaire, plan de carrière et co. J'ai trouvé le Chevalier un peu trop volubile pour être honnête. Je le connais, quand il est un peu trop expansif, c'est qu'il ne va pas bien. Faut dire qu'il n'avance pas vraiment dans sa vie, je sais qu'à sa place, je supporterais pas... Mais le problème c'est que, quand il est comme ça, il monopolise complètement la conversation et j'aimerais profiter un peu de tous mes amis. En repartant, j'ai raccompagné Meilleure amie et son mec en voiture. A noter que son mec ne me sort plus par les yeux, gros progrès ! Elle était contente qu'on puisse enfin un peu parler même si ce fut court.

    Le reste des vacances a tourné bien sûr autour de Noël. Empaquetage, préparation du réveillon puis du repas, écklatage en règle de mon pauvre ventre. Ceci étant, c'est Noël qu'une fois par an, autant en profiter. Parce que c'est pas tous les jorus que je mange du foie gras, du saumon, de la langouste et même une lichette de caviar. Et franchement, le caviar, j'adore ça, j'en mange trois toasts une fois par an et je les savoure.

    Mardi, c'est Noël, vive les cadeaux. J'ai été bien gâtée : des fringues, des livres, des produits de beauté et même un cadre numérique. J'aime bien Noël parce que c'est un jour où tout le monde est de bonne humeur, on rigole pas mal, on est en famille, c'est bien. Ma grand mère et ma tante sont venues manger, un très bon moment.

    Le mercredi, bonne surprise, ma mère ne va pas travailler, comme c'était pourtant prévu. En fait, une fois arrivée sur place, sa chef lui a dit qu'il n'y avait rien et qu'elle pouvait rentrer chez elle (tout en restant joignable au cas où). Avec ma soeur, on a testé la plate forme genre powerplate que mes parents se sont achetés pour Noël. Et ben après 10 minutes, j'avais mal partout. Efficace le truc.

    Et c'est déjà l'heure de partir, 5 jours et c'est tout. Du coup, j'ai pas vraiment l'impression de m'être reposée mais 5 jours, c'est déjà mieux que rien. Maintenant, j'ai encore plein de choses à vous raconter comme une histoire de boulot (les filles sont des loups pour les autres filles) et une histoire de mec, aussi parce que ça faisait longtemps, hein !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :