• Un rêve plein d'espoir ou pas...

    Bon, j'aurais pu faire un article trépidant sur ma vie (j'ai vraiment de la matière) mais pour le moment, je vais vous raconter mon rêve de vendredi nuit parce qu'il m'interpelle et que j'aime bien raconter mes rêves tant ils sont tirés par les cheveux. Et ce terme s'applique particulièrement à celui-ci.

    Le début du rêve n'est pas clair, y a une histoire d'enquête policière mais je me souviens plus trop et on s'en fout. A un moment, ma mère me demande de faire un dessin qui va expliquer un truc sur ma psychologie donc je fais un immense dessin censé représenter mon avenir sentimental. Quand j'ai fini mon dessin, ma mère me félicite d'avoir trouvé la clé et m'encourage à couper mes cheveux pour symboliser cette découverte. Donc je coupe dans la masse et à un moment, je m'arrête, lui expliquant que je finirai ça chez le coiffeur.

    On regarde mon dessin, qui est plutôt beau, y a des grands arbres, des rubans mauves, des gens qui ont l'air heureux (dont mes parents), des coeurs, un gros soleil en haut plein de rayons. Moi, je trouve que ça augure bien de la suite mais ma mère n'est pas d'accord. "Ta vie sentimentale sera un échec". J'ai beau lui faire remarquer le beau soleil, elle m'écoute pas.

    Pourtant, en me réveillant, j'y vois plutôt un beau présage. Pour moi, si ce rêve veut dire autre chose que juste le fait que je suis un peu tarée, le message est clair : ma vie sentimentale sera radieuse à condition de sacrifier quelque chose (dans le rêve, les cheveux). Je me suis tirée les cartes hier soir lors de ma soirée fille avec Future Coloc et Soleil et paf! le sacrifice est apparu de suite. Maintenant, si on considère que la chevelure est un signe de féminité, est-ce que je dois en conclure que je dois renoncer à mon état de séduction permanent? L'autre soir, en allant à mon rendez-vous avec le British, alors que j'étais persuadée que c'était dans la poche (bon, c'est bien fait pour ma gueule, aussi, petite leçon de vie), je pensais à tous les hommes auxquels je devrais renoncer et j'étais pas sûre sûre. Ca me fait souvent ça quand je suis à l'aube d'une nouvelle relation amoureuse. En effet, je suis fidèle et ça, je refuse de céder aux tentations. Donc être en couple, c'est un mec et un seul.

    Bon, c'est pas la première fois que j'ai ce doute mais en général, une fois dans les bras de celui que j'ai élu chéri, je pense plus aux autres!

    Tiens, à ce propos, PtitDop est revenu me parler ce soir mais j'ai fini par un joli vent : après de longues minutes de silence de sa part, je lui demande ce qu'il fait, "je parle à une copine". Pif, dans ma gueule !

  • Commentaires

    1
    Le Génie de la lampe
    Lundi 27 Août 2007 à 07:42
    Le petit prince
    Mais comment tu fait pour te souvenir de tes rèves avec une telle précision ? Moi c'est tout juste si j'en garde une vague image et encore.... Bon sinon si j'ai bien compris, le message du rève est: enlaidissons-nous pour moins séduire et pouvoir se fixer sur une personne ? On peut symboliser cela par la coupe de cheveux mais aussi autre chose... La question à se poser est: qu'est-ce qu'on veut finalement ? Etre indépendant, libre et seul, ou a-t'on vraiment besoin de quelqu'un à ses cotés journalièrement ? Si oui, un(e) ami(e) suffit-il, ou bien faut-il une relation plus profonde ?... Mais il faut choisir avant de se lancer, pour pouvoir jouer le jeu à fond. Comme tu dis, si on prend quelqu'un c'est pour lui être fidèle. Bon on arrête là les questions philosophiques, 'Zous ;)
    2
    bouclette
    Lundi 27 Août 2007 à 11:41
    mon reve a moi
    j'ai fait un reve complètement tordu. Ca commence je suis ds un manoir pour feter l'anniv d'une copine on fait une espece de soirée hantée. Ensuite je sais plus comment j'attéri chez mes parents ou là je me retrouve a bosser pour deux mecs (qu'on connait et qui tiennent un blog) alors qu'on est que des nanas a bosser pour eux. Sauf que c'est pas ma branche et je me retrouve à faire de l'archi d'intérieure. Entre temps moi aussi je me fait couper les cheveux et je dois aussi faire une couleur mais j'ai pas le temps alors je me barre du coiffeur. Et puis d'un coup y a les gens de la soirée qui débarquent. bref, le bordel. par contre je sais pas trop ce que ca veut dire.
    3
    Lundi 10 Septembre 2007 à 22:50
    3 ans plus tard
    Génie : Je me souviens globalement bien de mes rêves,je sais pas pourquoi ! Ma prof de bio nous avait expliqué en 5e qu'on se souvient des rêves quand on se réveille avant la fin. Alors, c'est peut-être que je dors pas bien. Sinon, pas mal tes questions. Je reviens sur ce rêve quelques temps plus tard (j'avais un peu zappé), je crois que le sacrifice, c'est qu'une fois engagée, je pourrai plus flirter dans tous les sens. Mais là, en ce moment, j'ai envie de me poser. // Bouclette : Pour toi, c clair, le taff commence à te travailler, jeune demoiselle. Si tu savais le nombre de rêve de ce genre que j'ai pu faire quand je cherchais du boulot!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :