• Péril au bureau

    Aujourd'hui et demain, au bureau, on est deux : Boîte à bruits et moi. Hé oui, les autres sont à Prague pour un séminaire, moi pas. Ben oui, vu que je démissionne, je suis punie de voyage, c'est tout. Bouh ! Surtout que mon billet est payé et qu'ils ont demandé à mon remplaçant de venir à ma place mais il n'était pas dispo donc billet perdu. Ceci étant, quand je vois les péripéties de mes parents et de ma soeur partis ce week-end, je me dis que j'ai bien fait de rester. Juste pour info :

    - ma mère a bloqué le code de la valise, mon père a dû faire les chiffres un par un pour l'ouvrir, enfin
    - ma soeur est coincée à Bangkok, là où elle n'était pas du tout censée se trouver à aucun moment mais vive les compagnies aériennes joueuses.

    Bref. Sauf que voilà, moi, me retrouver seule avec Boîte à bruits au boulot, ça me faisait peur. Bon, depuis que j'ai démissionné, j'ai le sentiment d'un divorce consommé, on se parle quasi plus mais bon, du moment qu'on fait notre taf. Ce matin, j'arrive à 11h30 grâce à un abruti qui a trouvé que se balader sur les voies du train, c'était une bonne idée, perturbant considérablement le trafic et là : pas de Boîte à bruits. Bordel, je dois enlever l'alarme toute seule ! Pas de panique, je me souviens du code du concierge (puisque le mien, non, toujours pas). Ouais, j'ai réussi!! Boîte à bruits arrive à midi, repars à 16h30. Cool la vie... Mais bon, du coup, je vais pas faire des heures supp non plus, déjà que je cours partout dès qu'un téléphone sonne pour trouver lequel c'est...

    A part ça, quoi de neuf dans ma vie ? Une semaine sans écrire, c'est mal. Alors, en vrac, triez !

    - mon remplaçant est très mignon ma foi, il me plaît bien, je laisse mes communautés entre de bonnes mains. Même si j'étranglerais bien certains d'entre eux. Non mais j'arrive ce matin, je me connecte sur une des communautés : 400 comms en un week-end sur un blog : que du flood ! Donc réunion de crise, patati patata. Les bloggeurs sont des gens cons, ceux de ma communauté en tout cas. Genre les mecs, ils sont tellement occupés dans leur vie qu'ils ont crée une vidéo youtube pour nous descendre, ils postent sur des tas de forums pour nous dénoncer parce que patati et patata...Proprement hallucinant. Perso, si je suis pas contente de ma plate forme de blog, je m'en casse et puis c'est tout, je passe pas mes journées à ruminer... Ah, c'est peut-être parce que je suis saine d'esprit et que j'ai une vie, oui. Sans doute !

    - dans la série "jamais rien compris à ce mec", le Parisien, nouvel et dernier épisode à priori. Récemment, il était revenu à me parler, tout ça, très bien. Un jour "tiens, ce serait bien qu'on se prenne un verre, un jour", moi "oui, si tu veux, t'as qu'à me dire quand". Depuis plus de nouvelles, ce qui n'est pas surprenant en soi, c'est un peu son habitude. Là où je ne comprends vraiment plus rien c'est que l'autre soir, j'ai vu qu'il m'avait effacée de MSN. J'avoue que je m'en fous un peu vu que je ne ressens plus rien pour lui et que j'étais intimement persuadée de ne plus jamais le revoir (j'ai donc raison) mais m'effacer tout à coup, comme ça, là, je suis perplexe. Alors soit il m'a trouvée froide et a laissé tomber, soit il voulait juste que je dise "ok pour un verre", il était content et il a laissé tomber. Ce mec est une énigme... Mais bon, c'est pas bien grave, j'avoue !

    Voilà, dernières nouvelles du front !

  • Commentaires

    1
    Marine
    Lundi 8 Octobre 2007 à 23:35
    Ahlala
    Le Parisien... *soupir désespéré*...
    2
    Le Génie de la lampe
    Mardi 9 Octobre 2007 à 06:56
    message
    Peut-être qu'il avait tellement de contacts qu'il ne savait plus gérer et qu'il a dû écrèmer: ceux qui lui offraient un verre restaient... ;) Sinon, je t'ai envoyé un petit message sur ton mail...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :