• Camille, up and down

    Bon, là, ça devient fatigant le bien-pas bien-bien-pas bien, soit je suis définitivement dans une sale période et rien ne va, soit j'entame une bonne période et tout va aller pour le mieux mais j'aimerais que ce soit ferme et définitif. Parce que là, je sais plus du tout ce qu'il va se passer, quoi.

     

    Bon, je vous raconte mon week-end. Reprenons à vendredi. Moi, au fond du trou, moi, je pleure, moi, j'en ai ras le bol. Ma copine journaliste avec qui je devais sortir m'appelle quand je lui annonce mon intention de rester dans mon lit à me morfondre et me convainc de la rejoindre. Honnêtement, j'ai bien fait, chouette soirée. Avec elle, il y avait un de ses potes qui est un peu le sosie d'un de mes anciens amis perdus de vue, avec une coiffure différente, mais sinon, c'était troublant. On a passé une bonne soirée, on a bien rigolé, ça m'a fait du bien.

     

    Samedi, 14h, rendez-vous avec une nana pour une interview, j'adore quand tout se passe comme ça. Bon contact, vraiment, ça m'a mise de bonne humeur. Ensuite, je vais claquer ma tune à la FNAC (voilà pourquoi j'évite d'y aller trop souvent), je rentre viteuf chez moi déposer mes (nombreux) achats puis je repars à un rendez-vous avec un homme. Ca faisait longtemps hein? Bon, cet homme, c'est le Mannequin mexicain dont j'avais parlé sur mon ancien blog, petite séance de rattrapage : ce jeune homme (22 ans, donc vraiment jeune) a une petite amie avec qui ça se passe mal et à une époque, je l'ai aidé pas mal sur le sujet. Il a été au Mexique 6 mois et vient de rentrer sur Paris donc on décide d'aller boire un verre. A 18h, on se retrouve au fin fond du XVIe (pas du tout là où on vit), on se promène un peu en discutant puis on s'arrête boire un verre. Je le trouve vraiment très mignon, je trouve ça assez flatteur de me promener à ses côtés, je me dis que je dois faire des jalouses. Mais bon, je sais qu'il est en couple et fidèle donc je sais que cette soirée ne sera que purement amicale. Mais c'est bon pour les mirettes de discuter avec un beau garçon, quand même. Puis on a bien rigolé, on est tombé dans un boui boui assez bizarre du côté des Grand boulevards, ça nous a bien fait marrer. Du genre la nana nous apporte la bouteille de vin, en sert un fond dans son verre, pose la bouteille et se casse. Normalement, l'homme doit goûter le vin, le valider et ensuite, la serveuse sert les gens, pose la bouteille et peut partir. Bon, la bouffe n'était pas dégueu et ça nous a fait marrer. On passe une très bonne soirée, je ne suis pas tout à fait insensible à son charme et j'ai l'impression que c'est un peu réciproque vu que a) il a passé la soirée à me dire que ça n'allait pas avec sa copine, b) me psychanalyser, c) me dire qu'il m'amènerait en Normandie quand il ferait plus chaud car son grand-père a une maison là-bas. On prend le train pour rentrer et au lieu de descendre à son arrêt, il me raccompagne jusqu'à chez moi. Du coup, il entraperçoit Peluche qui fait la con à la fenêtre (pour changer) mais il déteste les animaux, c'est bizarre... Bref, bonne soirée et voilà.

     

    Aujourd'hui, journée plutôt down. Je devais faire un billard avec le Fonctionnaire ce soir mais il a annulé puisque les deux autres personnes qui devaient nous accompagner étaient injoignables, groumph. Du coup, journée maison. A un moment, ma soeur m'appelle et pendant 1h30, ce fut "je fais tampon entre maman et toi", elle m'explique un peu la position de mes parents, la mienne, ce que je dois faire ou pas, essaie de voir où j'en suis dans ma recherche de taff et tout ça. Bref, démarche très sympa et touchante de sa part mais un peu exténuante d'un point de vue moral parce que reparler encore et toujours de mes échecs récents (notamment cette putain d'asso). Bon, ma soeur a compris que c'était pas la peine de mettre le doigt là où ça fait mal, je le vis déjà mal toute seule mon chômage, c'est bon, pas la peine de me faire remarquer que j'ai pas de taff ou autre, j'en ai pleinement conscience! Enfin, voilà, c'était très gentil de sa part d'essayer de tempérer le truc et tout ça mais bon, c'est toujours le sujet difficile à aborder et qui me fait pleurer plus vite que mon ombre.

     

    Enfin, cette semaine s'annonce assez dense aussi, j'espère que ça va être une semaine plus up que down.

  • Commentaires

    1
    Marine
    Dimanche 11 Février 2007 à 20:41
    I'm back
    Meuf, on prend un goûter toutes les deux, cette semaine, et on parlera de TOUT sauf 1/des zommes, 2/de boulot. Tu verras, ce sera sympa.
    2
    Dimanche 11 Février 2007 à 22:57
    Ouéééééééééé!!
    Justement, je pensais à toi, je me demandais quand tu rentrais. Mais si je parle ni mec ni boulot... Ah bah si, je trouverais toujours des trucs à dire!! :D
    3
    bouclette
    Lundi 12 Février 2007 à 00:13
    RAV
    aujourd'hui j'ai trouvé le bouquin de la mort qui t'explique pourquoi ca marche ou pas les relations. j'ai pas pu resister a la curiosité de voir ce qu'ils disaient à l'intérieur. je suis en vac' à la fin de la semaine dc on peut aussi faire un truc la semaine suivante ? bis !
    4
    Mercredi 14 Février 2007 à 12:45
    Oui
    De toute façon, j'ai pris RDV pour le marc de café, je te tiens au jus quand je te croise sur MSN...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :